Les Big Data les nouveaux leviers productifs de l’Industrie en 2020

Job-Image

Les Big Data les nouveaux leviers productifs de l’Industrie en 2020


Les Big Data les nouveaux leviers productifs de l’Industrie en 2020

Le Big Data fait référence aux ensembles de données volumineuses et complexes générés par les appareils IoT(Internet of Things ou internet des objets). Cela représente même pour certaines usines à cycles de production courts et de complexité moyenne plusieurs dizaines de GB (Gigabytes) de données collectées tous les jours. Ces données proviennent d'un large éventail d'applications cloud et d'entreprise, de sites Web, d'ordinateurs, de capteurs, de caméras toutes disponibles dans différents formats et protocoles.

Comment les fabricants convertissent-ils les données collectées en informations commerciales exploitables et en avantages tangibles ?

En étudiant la timeline des étapes de la production, les évènements exceptionnels, l’évaluation de la qualité de ces données (précisions des mesures capteurs), les fabricants ont la possibilité de :

  • alimenter un algorithme de prédiction automatique,
  • construire un tableau de visualisations 360 degrés,
  • automatiser des processus d’actions efficaces

Ils sont les fruits d’un travail collaboratif efficace entre l’industriel et les experts en Data.

Voici quelques cas d’usages types :

  • Inspecter visuellement un produit de la chaîne de production afin de détecter des erreurs via une caméra munie d’un algorithme d’«IA» (intelligence artificielle)
  • Déverrouiller une machine ou une action critique en utilisant la reconnaissance faciale, une reconnaissance de la voix combinée à un contact NFC (Near Field Communication ou communication en champ proche).
  • Donner un ordre vocal pour déclencher ou stopper une action sans contact à tout endroit ou machine prévu(e) à cet effet.

L'usine d’aujourd’hui -et principalement celles les plus avancées au monde- connecte leurs machines pour monitorer et agir sur l'ensemble du processus de production en temps réel. Cette surveillance est réalisée par étapes :

  • Intégration des capteurs dans les machines de l’usine
  • Collection des données sur le temps de cycle et les conditions des machines.
  • Analyse avancée des données en temps réel
  • Alertes et Points de Vigilance monitorés en back-office afin de prévenir les travailleurs lorsque des goulots d'étranglement dans les opérations de production ont été identifiés.

Qu’en est-il de la sécurité qui entourent ces technologies ?

La cybersécurité est primordiale afin d’éviter tout risque de compromission des machines. Les systèmes actuels ne sont pas ou peu protégés. Un appareil compromis nécessite non seulement un remplacement ou une réparation, mais a également un impact sur la production de toutes les marchandises pendant que l'actif est compromis. Ceci affectant directement les revenus, les plateformes doivent inclure des vérifications trimestrielles pour comparer la fréquence des vulnérabilités détectées et leur nature afin d’apporter les correctifs nécessaires, communs aux industriels du secteur et garantir une cyber-santé optimale.

En fin de compte, une meilleure compréhension des opérations de l’usine dans un cadre cyber sécurisé par design permet une prise de décision meilleure et plus rapide dans toute l’organisation. Ce qui a pour finalité de réduire les temps d’arrêt des équipements et d’optimiser les processus de production.

Échangeons ensemble sur nos cas d’usages et comment nous pouvons vous accompagner sur l’une de ces thématiques !